Immobilier : les biens grand luxe se vendent comme des petits pains

Partager sur :
Immobilier : les biens grand luxe se vendent comme des petits pains

Si les professionnels de l'immobilier craignent une crise de leur secteur en 2022, il y a une branche spécifique qui semble pour l'instant bien épargnée par toutes les difficultés conjoncturelles du moment. L'immobilier de luxe, et même l'hyper-luxe, traverse une période florissante. Hôtels particuliers, maisons de campagne, manoirs, loft de standing… Tout y passe. La dynamique est telle que les experts pensent que l'année entière pourrait être encore meilleure que 2021 concernant l'immobilier haut de gamme, rapporte Le Parisien.

« Tout va bien, de façon assez hallucinante », constate Nicolas Pettex-Muffat, directeur général des groupes Daniel Féau et Belles Demeures de France, auprès du Parisien. « Sur les quatre premiers mois de l'année, on enregistre une progression de 188 % du nombre des transactions à plus de 3 millions d'euros par rapport à la même période de 2019 », indique-t-il. « On triple presque nos ventes alors qu'on détient déjà 50 % des parts de marché sur ce segment. »

Au-dessus de 2 millions d'euros, les ventes augmentent. Entre 2 et 3 millions, Nicolas Pettex-Muffat évoque même un bond de 53 % par rapport à 2019.

Rares sont les biens luxueux ou très luxueux à rester plusieurs jours sur le marché. Bien souvent, une seule visite suffit aux acheteurs pour se décider et faire une offre.

Les acheteurs étrangers de retour

En parlant d'acheteurs, il s'agit principalement de Français, qui [...] Lire la suite